Un conducteur PL/Manutentionnaire opérations logistiques spécialisées H/F – Montagnat
19 août 2019
Afficher tout

Index de l’égalité entre les femmes et les hommes

La loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel vise à faire du principe d’égalité de rémunération entre les hommes et les femmes une « obligation de résultat » pour les employeurs (loi du 5 septembre 2018).

Cet index se calcul à partir de 4 à 5 indicateurs selon que l’entreprise fait moins ou plus de 250 salariés et évaluent les inégalités entre les femmes et les hommes dans les entreprises :

–  L’écart de rémunération femmes-hommes,

–  L’écart de répartition des augmentations individuelles,

–  L’écart de répartition des promotions (uniquement dans les entreprises de plus de 250 salariés),

–  Le nombre de salariées augmentées à leur retour de congé de maternité,

–  La parité parmi les 10 plus hautes rémunérations.

Au 1er mars 2020, au titre de l’année 2019, le niveau de résultat obtenu pour la société MILLON, tel que prévu par la loi, est globalement incalculable pour les raisons suivantes ;

  • L’effectif devant être pris en compte pour le calcul de l’ensemble des indicateurs est inférieur à 40% de l’effectif total de la Société pour les indicateurs d’écart de rémunération et nombre de salariées augmentées à leur retour de congé de maternité ;
  • Le nombre maximum de points pouvant être obtenus, au regard du calcul des indicateurs visés ci-dessus, est inférieur à 75 points.

Malgré notre volonté de mener un recrutement égalitaire entre les femmes et les hommes, les métiers du convoi et du levage manutention semblent peu attractifs pour les femmes. D’autant plus que nos métiers nécessitent de la manutention manuelle et du port de charges lourdes.

En conséquence l’index tel qu’il est prévu par la loi est globalement incalculable.

Il n’en demeure pas moins que nous sommes très attentifs à l’absence de disparité salariale et que nous poursuivons dans cette voie par la mise en œuvre de notre plan d’action.  Nous veillons à un parfait traitement d’égalité au niveau des évolutions professionnelles entre les femmes et les hommes.

Aussi, pour tous les postes pouvant être ouverts aux hommes et aux femmes, il existe une parfaite parité.

Jean-Paul CAYON

Directeur Général